Dialogue avec la Déesse de la Créativité

Déesse de la Créativité – Emily Hawkes 2021

Voici un petit processus qui m’a fait beaucoup de bien lorsque j’étais coincée, bloquée, en manque d’inspiration ou que j’avais besoin de conseils, d’encouragements etc. dans mon processus créatif.

Au passage, je vous informe en avant première un tout nouveau stage que j’anime cet été sur ce même thème « Sagesse intérieure et Créativité ». Je n’ai rien mis sur mon site encore mais voici les infos principales:
Dates: 28 et 29 août 2021
Tarif: 150 euros
Lieu: Tonquédec (22)
Uniquement en présentiel car on ira dans la nature 😍 🎨 🌻 🌺 🌼
D’ici la semaine prochaine, j’aurai plus d’infos à vous donner mais n’hésitez pas à exprimer votre intérêt dès à présent par mail si vous souhaitez que je vous en informe en priorité. contact@emilyhawkes.fr

Déroulé

  • Dessinez l’image que vous vous faites de la Déesse (ou Dieu) de la Créativité sur une page de gauche de votre journal.  Alternativement, vous pouvez aussi imprimer une figure symbolique, une image déjà existante qui vous inspire. Je vous en ai mis quelques-unes en exemple ci-dessous.  

Liens pour imprimer ces images: La création de Sonia Koch , « La déesse » de Féminitude, « Creativity » d’Osho Zen Tarot , ma déesse de la Créativité (ma création en haut de cet article)

  • Choisissez un stylo d’une couleur qui vous représente vous et un stylo d’une autre couleur qui représente votre Déesse.
  • Sur la page de droite de votre journal, commencez par exposer votre situation, votre problème, votre blocage etc. Décrivez les émotions que cela vos procure.Ex. « J’ai très envie de créer mais je ne sais pas pourquoi, je procrastine, je  remets ce moment créatif avec moi-même toujours à plus tard et j’arrive en fin de journée, trop fatiguée pour ouvrir mon journal et me déposer dedans » , ou « A chaque fois que j’ouvre mon journal sur une page blanche, j’ai une vague d’angoisse qui m’envahit, et ce temps créatif avec moi-même qui est sensé être agréable devient un moment pénible ».
  • Quand vous avez bien fait le tour du problème, posez des questions à votre Déesse. Ex. « Comment pourrais-tu me guider dans ce blocage ? », « Que me conseilles-tu pour dépasser ce frein ? », « Que ferais-tu à ma place si tu ressentais ces émotions ? », « Comment retrouver mon inspiration ? », « Quelles pistes me suggères-tu pour avancer dans ce projet ? », « Que me conseilles-tu comme petit pas à faire pour dépasser ceci ou cela ? ». 
  • Privilégiez les questions « ouvertes », des questions qui permettent une réponse élaborée, nuancée. Ce qui veut dire d’éviter les questions où l’on ne peut répondre que par « oui » ou « non » commençant par « est-ce que… ? » par exemple, ou « dois-je… ? » etc.
  • N’hésitez pas à rebondir par rapport à ce que la Déesse vous répond et d’utiliser autant de fois que vous voulez le « oui, mais… » si vous la trouvez trop abstraite dans ses réponses, qu’elle donne des réponses « trop faciles », ou que vous ressentez un sentiment d’insatisfaction lorsqu’elle vous répond. Elle aime le défi, c’est la déesse de la Créativité non ? Haha !

Ex. « Tu me dis qu’il suffit de respirer devant ma page blanche, mais ça ne marche pas, j’ai essayé plusieurs fois et je bloque tout pareil ! Qu’est-ce qui ne va pas ? Que me conseilles-tu d’autre ?». ou bien  « Tu me dis « il faut avoir confiance en toi », c’est facile à dire ! J’ai besoin que tu sois plus précise pour me dire comment concrètement je peux développer ma confiance en moi. »

Attention au mental et au juge intérieur

Ces deux-là adorent s’immiscer dans ces dialogues. Comment les repérer ?

Si c’est le mental, ce que vous écrivez vous paraîtra un peu superficiel, ça fait peu d’impact dans les ressentis, dans le corps et le cœur. C’est comme si ça restait un peu « dans la tête ». Si c’est bien votre mental qui parle, ne vous arrêtez pas d’écrire, ne vous jugez pas, c’est souvent la première « couche » qu’il faut traverser avant de toucher des parties plus profondes.

Si c’est le juge intérieur, ses « il faut que… » ou « tu dois/tu devrais… » créent un effet plombant, on se sent nul, tout petit etc. Si c’est lui, écrivez simplement « juge intérieur, je te vois !!! ». Mettez votre conscience dans le coeur, dans un espace d’amour pour vous-même et imaginez « Que vous dirait l’Amour et la Bienveillance incarnés par cette figure symbolique qu’est cette déesse? Que vous dirait l’Amour inconditionnel? » Quand les réponses viennent de l’amour, on se sent boosté, on se sent plus léger, plus serein avec des émotions à vibrations élevées.

Quand vous avez fini votre dialogue

  • Soulignez les mots et phrases importants et écrivez une petite phrase de synthèse pour terminer.
  • Écrivez également quel serait le petit pas que vous pourriez faire par rapport aux réponses que vous a donné votre Déesse.

Je vous souhaite une belle rencontre avec votre Déesse de la Créativité!

Partager sur email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Recevez votre cadeau !

Initiez-vous au Journal Créatif depuis chez vous, grâce à mon E-Book

« Lâcher-prise en 6 exercices »

+ 3 vidéos sur cette thématique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies qui nous permettent de vous proposer une meilleure exprécience. En savoir plus

X